Evolution des métiers

Rubriques >>  Quelques règlesUn peu d’histoireEvolution des métiers Les langagesPartenaires

Evolution des Métiers du Traitement de l’Information

Dans les grandes entreprises, à chaque fonction ou métier cité correspondaient une ou plusieurs personnes. A l’inverse, dans les plus petites organisations, une même personne pouvait remplir plusieurs fonctions.

Pour définir les Métiers, l’on distingue trois grandes époques :

  • Mécanographie,

  • Informatique centralisée,

  • Informatique répartie.

Epoque de la Mécanographie

(1930 – 1975)

Les Métiers et leurs fonctions

  • Responsable de la Mécanographie
  • Opérateur
  • Technicien d’entretien (très généralement du constructeur)
  • Technicien programmateur (souvent du constructeur) réalisait les tableaux de connexion définissait le travail à effectuer par chaque machine.
  • Responsable de l’atelier de perforation
  • ·         Encodeuse (perforatrice) de cartes.toutes les données à traiter devaient être encodées. Seules les femmes étaient aptes à réaliser ce travail avec les performances demandées dans des conditions de travail souvent pénibles.

Epoque de l’Informatique Centralisée

(1960 – 1985)

Les Métiers et leurs fonctions (Vus côté utilisateur)

  • Directeur de l’Informatique  
  • Responsable d’Exploitation
  • Responsable du Planning d’exploitation

définit le planning des travaux à court, moyen et long terme. C’est souvent le responsable d’exploitation lui-même.

  • Pupitreur

celui qui “pilote” l’entièreté des systèmes. Il travaille à la “console” des ordinateurs.

  •  Opérateur

charge et décharge les bandes et les disques magnétiques, manipule les paquets de cartes perforées, dans certains cas les bandes perforées.

  • Spécialiste système

Est celui qui doit connaître les caractéristiques des matériels et logiciels systèmes utilisés.

  • Gestionnaire de base de données

assure l’intégrité et la protection des fichiers informatiques de base de l’organisation.

  • Gestionnaire du réseau

connaît et s’assure du bon fonctionnement des réseaux informatiques internes et externes .

  • Interface utilisateurs

chargé d’aider les utilisateurs à utiliser les applications informatiques qui les concernent : formulaires à remplir, grilles d’écran à compléter, définition des problèmes et dysfonctionnement.

  • Contrôleur de l’exploitation

doit s’assurer de la qualité et de la conformité des travaux produits par l’informatique

  • Préparateur et Expéditeur des travaux par lot

à l’époque définie, de nombreux travaux du type “salaires”, “statistiques”, “comptabilité périodique” n’étaient pas commandés par les utilisateurs. C’était au préparateur à les prendre en charge et ensuite à les faire acheminer aux destinataires.

  •  Gestionnaire de la sécurité

Il s’agissait surtout à cette époque de mettre en œuvre les procédures de sauvegarde des fichiers (“back-up”) et de restauration éventuelle des données. Ces procédures étaient définies par les gestionnaires méthode et système.

  • Technicien d’entretien et de dépannage pour matériel ou logiciel

très généralement une ou des personnes dépendant du constructeur.

  • Responsable de la saisie des données

Encodeuses d’importantes quantité de données étaient encore introduites via des cartes perforées, ou des encodeuses de ruban magnétique ou de disquettes.

  • Responsable des Etudes
  • Responsable des Méthodes

définit les normes de travail de l’ensemble de l’équipe informatique

  •  Chef de Projets

c’est celui à qui l’on confie la réalisation de l’informatisation d’une nouvelle application et sa mise en oeuvre.

  • Analyste fonctionnel

étudie l’ensemble des procédures pour définir la manière dont elles pourront être automatisées.

  • Analyste organique

définit la manière optimale avec laquelle l’ordinateur pourra traiter ce que l’analyste fonctionnel a défini.

  • Programmeur

réalise les programmes définis par l’analyste fonctionnel. Il utilise pour ce faire les langages de programmation mis à sa disposition.

  • Analyste-programmeur

compétence employée quand l’ampleur du problème à résoudre ne nécessite pas une grande équipe.

  • Responsable des conversions

Rôle à géométrie variable d’après l’ancienneté des applications en exploitation ou suite à des fusions ou acquisitions d’entreprises. Son rôle peut avoir une importance critique et l’amener à avoir une équipe avec lui.

Epoque de l’Informatique Répartie

(1985 – 201n)

Les Métiers et leurs fonctions

L’époque que nous connaissons est en fait caractérisée par une grande répartition grâce aux multiples P.C., tablettes, …mais aussi par un souci de centralisation des données et de la gestion.

De plus, bien des entreprises font sous-traiter leur informatique.

Quelques métiers ont pratiquement disparu : par ex les encodeuses, préparateur des travaux par lots, mais la plupart des métiers existent toujours avec des nuances. Ainsi la liste ci-dessous ne reprend que ce qui a changé ou s’est ajouté.

Gestionnaire de la micro-informatique

C’est celui qui coordonne la mise à jour de tous les programmes des P.C. de l’entreprise. Il est aussi chargé d’en limiter les usages et d’aider les utilisateurs.

Gestionnaire du ou des serveurs

Le “serveur” constitue le lien entre les systèmes et les utilisateurs internes à un site d’une société et le monde informatique extérieur.  Parfois il remplace totalement un système informatique interne. Le gestionnaire doit avoir les qualités définies plus haut pour le gestionnaire de réseau.

Responsable de la Sécurité

Son rôle s’est élargi à la protection des données contre des accès non autorisés, aux protections virales, aux mesures anti-espionnage, aux restriction d’accès à des sites Internet.

Il définit les conditions d’accès aux applications, son rôle s’étend aussi aux modalités d’accès aux bâtiments.

Analyste et analyste-programmeur

Son rôle s’exerce le plus souvent dans le cadre de logiciels achetés à des sociétés extérieures : Logiciels de finance et comptabilité, de gestion de production, de gestion des ressources humaines, de gestion des opérations bancaires, ….

Ergonome

Cantonnés chez les développeurs de logiciels, leur rôle n’en est pas moins devenu essentiel. La facilité d’emploi dépend est aussi devenue affaire de spécialistes ou de consultants.

Gestionnaire du site Internet

Même si le site a été réalisé par une société extérieure, c’est celui qui assure la mise à jour permanente des informations qu’il contient. Deux types de sites sont concernés : le site de la Société accessible par tous les internautes et le site intranet accessible uniquement au personnel.

Spécialiste en e-marketing

Le XXI ème siècle est marqué par l’utilisation de plus en plus importante des sites sociaux et sites internet par la publicité et le marketing. Aucune entreprise ne peut y échapper. Ces spécialistes se retrouveront dans des sociétés de service spécialisées dans le domaine

Spécialiste en communication

La communication interne et externe des entreprises passe désormais beaucoup par les réseaux sociaux, les sites internet et intranets. Rien ne peut plus s’improviser en la matière.

Concepteur et réalisateur de jeux

Métier marginal dans les années 1990, il s’est développé grâce à la diffusion de consoles de jeux vidéo et à la diffusion des PC dans les familles. Quoique dominé par quelques grandes sociétés, une place reste libre pour des créateurs inventifs et à l’écoute des demandes des moins de 40 ans.

Technicien de dépannage pour matériel ou logiciel

L’entretien n’est plus nécessaire vu que les parties mécaniques des matériels sont réduites et très fiables. La grande majorité des logiciels proviennent de sources très variées. Les spécialiste en logiciels se retrouvent chez les producteurs de ces logiciels. Leur intervention se fait via des “call center”.

Dépanneur d’ordinateurs personnels

Vu que l’usage des ordinateurs portables s’est répandu dans une catégorie de gens qui ne comprennent quasi rien à l’informatique, ce métier s’est développé. Il nécessite une bonne connaissance des Systèmes les plus utilisés, et des logiciels les plus utilisés : traitement de texte et gestionnaires de photos et vidéos, Internet.

Le dépanneur doit aussi être capable de détecter une panne hardware et y apporter remède. Il doit savoir installer des extension matériels ou logiciels.